×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

COVID-19 : le couvre-feu et ses exceptions

Sarah Rachel Moncada-Oseguera Sarah Rachel Moncada-Oseguera

COVID-19 : le couvre-feu et ses exceptions

Depuis le 31 décembre 2021, un couvre-feu est en vigueur au Québec entre 22 h et 5 h.

Connaissez-vous bien les exceptions au couvre-feu ? Si vous ne respectez pas cette mesure sanitaire, vous pourriez recevoir une amende de 1 000 $ à 6 000 $. Les jeunes de 14 ans peuvent recevoir une amende de 500 $.

Exceptions au couvre-feu

Voici les situations pour lesquelles le couvre-feu est exempté :

  • Une personne dont la présence est essentielle sur les lieux de son travail ou qui doit assurer le transport des biens nécessaires à la poursuite des activités de son entreprise.
  • Une personne qui se rend dans une pharmacie pour obtenir des médicaments ou des produits pharmaceutiques, hygiéniques ou sanitaires.
  • Une personne qui doit se rendre à l’hôpital ou à la clinique, chez le dentiste, l’optométriste, ou en revenir.
  • Une personne qui doit se rendre à une clinique de vaccination ou en revenir.
  • Une personne qui doit se rendre au chevet d’un parent malade ou blessé.
  • Un étudiant qui doit participer à un cours du soir en présentiel ou à un laboratoire dans une école reconnue.
  • Un parent qui doit reconduire son ou ses enfants chez l’autre parent qui en a la garde.
  • Une personne qui, pour se rendre à sa destination à la suite de son trajet, doit prendre un autobus assurant un service interrégional ou interprovincial, un train, un avion ou un navire assurant le service de traverse de Matane–Baie-Comeau–Godbout, d’Harrington Harbour–Chevery, de la rivière Saint‑Augustin ou de l’île d’Entrée–Cap-aux-Meules ou le service de desserte maritime de l’Île‑de‑la‑Madeleine ou de l’île d’Anticosti et de la Basse‑Côte‑Nord du réseau de la Société des traversiers du Québec.
  • Une personne qui doit sortir pour que son chien puisse faire « ses besoins », dans un rayon maximal d’un kilomètre autour de sa résidence ou de ce qui en tient lieu.
  • Une personne qui se déplace pour se conformer à un jugement rendu par un tribunal, pour répondre à une assignation à comparaître devant un tribunal ou pour permettre l’exercice des droits de garde ou d’accès parentaux.
  • Une personne qui doit accompagner une autre personne incapable de conduire pour se rendre à un rendez-vous médical ou à un autre service essentiel.
  • Un parent qui doit accompagner un enfant malade à l’hôpital.
  • Une personne qui se déplace pour faire un don de sang à Héma-Québec.
  • Un parent qui doit aller reconduire son adolescent à son travail.
  • Une personne sans-abri.

Si vous travaillez pendant le couvre-feu, n’oubliez pas de télécharger, remplir et signer le formulaire Attestation de l’employeur – Déplacement.

Plus de détails sur le site du gouvernement du Québec.

 

Source : gouvernement du Québec.

Photo de couverture : Flickr / abdallahh

Tags: politique
Top Nouvelles